Chabatz d'entrar !

Chabatz d'entrar !

L’école de Condat sur Vienne (87)

L 'école de garçons
 
En 1874[1][1], la commune n'est pas propriétaire de l'école (mention faite d'une prochaine construction). La maison qui tient lieu d'établissement d'enseignement pour les garçons est louée à M. Simon Nicard, du bourg de Condat, pour la somme de 250 Francs par an. Elle comprend une salle de classe de 33m² équipée de 12 tables, 14 bancs, 1 bureau, 1 poêle, 1 tableau noir, une pendule. Un tableau représentant le Christ orne un mur. L'équipement pédagogique se compose d'une méthode Villemereux, un tableau synoptique des poids et mesures et de deux cartes en relief.
L'enseignant, Pierre Janton[2][2],  dispose d'un logement de 4 pièces dont une cuisine de 16,75m².
La nouvelle école fut construite en 1876, sur l'arrière de la mairie. Elle comprend une salle de classe de 70m² qui reçoit, en 1884[3][3], 87 élèves :
-         5 de 5 à 6 ans
-         77 de 6 à 13 ans
-         5 de plus de 13 ans
Il n'y a pas assez de tables et de bancs pour tous les élèves. La classe est chauffée par un poêle en fonte, une salle est réservée pour le dessin, et 50 volumes constituent la bibliothèque scolaire.
 
   
 
La plume, le porte-plume et le plumier, outils de l'écolier
 
 
L'école de filles
 
La maison, construite en 1866,  est prêtée par M. Ernest Gandillot, de Paris, sous condition que l'école soit congréganiste. En 1874[4][4], Sœur Marie Marthe Salpointe y enseigne.
Plus vaste que l'école de garçons, elle comporte deux étages. Au rez de chaussée, une grande salle de classe de 21,67m², une plus petite de 19,59 m², un parloir, une pharmacie, un réfectoire de 13,28m², une cuisine de 14 m². A l'étage, 3 chambres à coucher, un vestiaire et un oratoire, constituent le domaine de l'Enseignante et des pensionnaires.
Le mobilier des salles de classes se compose de 5 tables, 11 bancs, 1 bureau, 1 tableau noir, une pendule et un Christ. Le matériel pédagogique est pauvre : une méthode de lecture, 3 cartes géographiques.
Entre 1874 et 1884[5][5], les deux salles du rez de chaussée ont été réunies en une seule salle de classe  qui accueille, en 1884, 69 élèves, réparties comme suit :
-         4 élèves de 5 à 6 ans
-         62 élèves de 6 à 13 ans
-         3 élèves de plus de 13 ans
Sœur Salpointe sera rappelée par sa congrégation en juillet 1884, et Victorine Moreau, en religion sœur Anne Joseph, membre de la congrégation des religieuses du Sauveur et de la Sainte-Vierge, lui succède.
En 1901 Victorine Moreau est toujours en poste à l'école.
 
Christiane Villeneuve
 
[1][1] D'après un questionnaire de l'Inspection Académique du 1er semestre 1874 (Archives Départementales H.V. 1T124)
[2][2] Il a été nommé à l'école de Condat le 21/10/1865 (archives départementales 1T548)
[3][3] Archives départementales 1T671
[4][4] D'après un questionnaire de l'Inspection Académique du 1er semestre 1874 (Archives Départementales H.V. 1T124)
[5][5] Archives départementales 1T671


30/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 290 autres membres