Chabatz d'entrar !

Chabatz d'entrar !

Métier de faure ?

0 appréciations
Hors-ligne
Bonjour,
Je retrouve dans les métiers pratiqués par quelques-uns de mes aïeux vers 1740 le métier de tailleur d'habits pour lequel je n'ai pas besoin de beaucoup plus d'explication à part peut-être de savoir de quels habits il s'agissait et à qui ils étaient destinés, mais je m'interroge surtout sur le métier de ......faure ?
Quelqu'un peut-il m'éclairer sur ce métier ? S'agissait-il d'un manouvrier travaillant dans une carrière ? Merci de vos lumières. Bobos87





Noël DIJOUX

Bonjour,
Le "faure" était un forgeron.
Bien cordialement,
Christiane Villeneuve
Bobos87

Bonjour,
Merci pour cette précision. Je comprends mieux pourquoi le métier se transmettait de père en fils. Et leurs descendants contemporains furent aussi....forgerons. Donc, j'aurais dû m'en douter, mais l’étymologie du mot faure n'était pas forcément un indice frappant !
Merci bien pour vos lumières.
Cordialt.
Noël DIJOUX









 


Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 297 autres membres